Vendre sa voiture d’occasion ne s’improvise pas et il faut absolument présenter un véhicule en bon état «  sous toutes les coutures » aux acheteurs potentiels. S’informer sur la valeur à l’argus du véhicule est un bon moyen pour définir un prix correct qui tient compte des options et des équipements particuliers.

Evaluer la valeur du véhicule à vendre

Chaque année entre 4 et 6 millions de voitures changent de propriétaires. Autre donnée chiffrée, on estime que les ménages français conservent en moyenne leur véhicule pendant cinq ans avant de le revendre en occasion. La plupart des ventes s’effectuent de particuliers à particuliers car cette pratique permet généralement de tirer un meilleur prix du véhicule comparé à l’offre des garagistes et concessionnaires de voitures. En règle générale, une fois que la décision de vendre est prise, on cherche à se débarrasser au plus vite de son ancien véhicule. Alors quel conseil pour vendre une voiture d’occasion  peut-on donner à un vendeur ? Pour commencer il faut absolument éviter de fixer un prix irréaliste car aucun acheteur ne mordra à l’hameçon. Pour se faire une bonne idée du prix de votre véhicule à vendre, prenez en référence la cote à l’argus qui est calculée en fonction du modèle par marque, du kilométrage, de l’âge de la voiture. Certains modèles de véhicule sont plus demandés que d’autres. Les opportunités de revente seront donc meilleures et peuvent se répercuter sur le prix. Fixer un prix  trop bas rend un acheteur potentiel méfiant et trop haut il le fera fuir.

Rédiger une annonce pertinente en joignant une photo

Quand on cherche à vendre un véhicule, il faut toujours rester ouvert à la négociation. Autre conseil pour vendre une voiture d’occasion, celui de bien préparer le véhicule pour qu’il soit attractif au moment de la visite. Il est indispensable de joindre des photos à une annonce car sans images, les chances de vendre risquent d’être réduites à zéro. Présentez la voiture de l’extérieur et de l’intérieur pour que le client potentiel ait envie de la voir.  Il faut éviter de chercher à éblouir un acheteur potentiel car aujourd’hui avec Internet la grande majorité des personnes sont très bien informées et un véhicule mal présenté nuit aux chances de revente. Prenez soin de vérifier la pression d’air des pneus, le niveau d’huile, le liquide de frein, le liquide de refroidissement…Inutile de faire briller les gentes et le pourtour des pneus si l’intérieur du véhicule est sale et mal entretenu. Cela donnera vraiment l’impression au visiteur que vous cherchez à couvrir un vice caché.

Proposer une conduite test au client potentiel

Inutile de se faire des illusions, personne ne va acheter une voiture d’occasion sans l’essayer au préalable sur une courte distance. Un autre conseil pour vendre une voiture d’occasion, vite et bien serait donc de proposer à l’acheteur potentiel de conduire la voiture pour voir si elle peut lui convenir. Quand on décide de mettre un véhicule en vente, il faut également penser à rassembler tous les documents pertinents  comme le contrôle technique, le carnet d’entretien du véhicule, les vidanges effectuées, les factures d’achat de pièces détachées, de réparations importantes avec certificat de garantie, la carte grise du véhicule… Munissez-vous également d’un contrat de vente dans le cas où l’acheteur se décide pour l’acquisition du véhicule. Quand le vendeur aura perçu l’intégralité de l’argent, l’acheteur pourra procéder au changement des papiers relatif au transfert de propriété et la ré-immatriculation du  véhicule à son nom. Aujourd’hui cette démarche est largement simplifiée puisqu’elle peut se faire directement en ligne. Dès que la vente est confirmée, le vendeur doit informer son assureur afin de mettre fin au contrat d’assurance.