Quels pneus choisir pour une voiture de sport ?

Le pneu est un élément clé de la liaison au sol, au même titre que le train roulant, les amortisseurs, le châssis, … Les pneus de tourisme classiques ne sont pas adaptés à la conduite sportive, où l’adhérence, la précision de pilotage et la stabilité dans les virages sont recherchés. Qu’il s’agisse d’une voiture de sport ou d’un véhicule de tourisme avec option sport, les montes de pneumatiques sportifs sont les mieux adaptées à leurs caractéristiques. S’agit-t-il de conduite sportive sur route ? de compétition ? de pilotage sur circuit ? Eléments de réponse pour choisir les meilleurs pneus.

Pneus sport pour conduite sportive

Par rapport à un pneu de tourisme traditionnel, un pneu sport (qu’il s’agisse de pneus d’été ou de pneus d’hiver) se distingue par :

– Une bande de roulement plus large (> 235 mm), pour une adhérence accrue
– Des flancs plus courts, pour une précision et une réactivité accrues
– Un diamètre de jante plus important, pour une meilleure de route
– Une structure renforcée, pour résister aux contraintes latérales et verticales
– Un rainurage diminué, pour un contact au sol maximal sur sol sec
– Une meilleure montée en température

Attention à bien distinguer les pneumatiques sport homologués pour les routes européennes, utilisables pour un véhicule typé sport (ou de tourisme avec une option de conduite typée sport), et les pneumatiques de compétition utilisables exclusivement sur circuit/route fermée. Les 1ers sont vendus sur le commerce, tandis que les 2èmes ne sont vendus que les spécialistes. Dans les 2 cas, ne négligez pas de consulter les comparateurs en ligne (par exemple, le comparateur de pneus pneu.rezulteo.fr) et la presse spécialisée.

Chez les marques les plus connues, citons par exemple les gammes de pneus Michelin Pilot Sport, Continental Sport Contact,Pirelli P Zero, ou encore Yokohama Advan Sport.

Pneus slick, pour la compétition automobile

Les pneus slick sont interdits sur route, et sont destinés à la compétition automobile.

C’est un pneu tubeless non sculpté (bande de roulement sans rainures), offrant une surface de contact maximale sur asphalte. A ce titre, ils ne conviennent que sur sol sec, car ne pouvant évacuer l’eau par des rainures. Caractéristiques clés de ce pneu : grip accru, distances de freinages raccourcies, traction & motricité accrues, forte résistance aux contraintes latérales dans les virages à haute vitesse. Ils sont déclinés en plusieurs duretés de gomme : dur, medium, tendre, super-tendre, … à sélectionner suivant des paramètres tels que style de pilotage, longévité, température et abrasivité de la piste, …

Chez les marques les plus connues, citons par exemple les gammes Michelin Power Slick Evo, Yokohama Advan, Toyo Proxes et R888R, …

Pneus semi-slick, pour la route et le circuit

Ce sont des pneus slick homologués pour la circulation sur route. Leur intérêt est de vous permettre de rejoindre un circuit par la route sans changer de monte une fois sur place. Concrètement, leur conception privilégie une haute adhérence sur sec, efficacité moyenne sur mouillé, et à ce titre ils sont destinés à une utilisation en compétition : courses de côte, rallyes, sorties trackday de clubs automobiles.

A l’instar des pneus slicks, plusieurs duretés de gomme existent pour les semi-slicks. Parmi les grandes marques, citons par exemple les gammes Michelin Pilot Sport Cup, Yokohama A048, Nankang NS2R, …

Pour conclure, une petite mise à jour pour 2019 : depuis novembre 2018, la nouvelle réglementation européenne interdit la commercialisation des pneus slicks et semi-slicks classés F à G (notation européenne des résistances au roulement, allant de A à G). Vous vous rabattrez donc sur les semi-slicks classés E. Un délai de 30 mois ayant été accordé aux vendeurs pour écouler leurs stocks, songez à vérifier ces notations au moment d’acheter des pneus.