Comment savoir si votre voiture est mise en fourrière ?

Quand une voiture n’est plus à sa place de garage, il y a sans doute une raison. Bien que la panique survienne dans une telle situation, il faut se remettre et se calmer. En fait, il n’y a que deux options : soit elle a été cambriolée soit elle a été embarquée par la Police de la route. Si vous ne savez pas vraiment dans quel endroit votre voiture s’est égarée, le mieux c’est de se renseigner le plus vite possible. Si elle est arrêtée, heureusement qu’elle n’est pas volée, il existe différents moyens de le savoir. Lesquels ?

Les raisons d’un enlèvement d’une voiture

Le stress domine quand une voiture est perdue. Dans le doute, contacter les services qui gardent une automobile pénalisée est une bonne démarche à faire. Pourquoi ? Une automobile ne se perd pas au hasard. Si elle n’est pas volée, elle a été enlevée par la police. Admettons que le deuxième cas se manifeste ! Il faut donc reconnaître que certains codes de la route ont été enfreints. Comme exemple, le conducteur a mal garé sa voiture, celle-ci est stationnée dans un lieu dangereux, la distance de sécurité entre 2 véhicules n’est pas respectée surtout dans un tunnel et d’autres raisons irréfutables. Contacter les services d’embarquement implique donc de fournir quelques documents au préalable. Il faut leur donner le numéro d’immatriculation. Après, le service effectuera une vérification si l’automobile en question se trouve au sein de leur département de fourrière. Sachez qu’un tel enlèvement est recommandé par les forces de l’ordre. En cas d’incertitude ou de panique, vous pouvez consulter en ligne, dans des sites internet dédiés, les informations sur la fourrière.

Comment définir la mise en fourrière d’un véhicule ? 

Les raisons d’une mise en dépôt d’une voiture sont nombreuses. Dans la plupart des cas, cette sanction est liée au non-respect du Code de la route entre autres un stationnement gênant, une conduite sans permis de conduire ou en état d’ivresse, un véhicule abandonné dans une propriété privée et bien d’autres. En fait, c’est la police de la circulation qui se chargera de cette pénalité. D’abord, elle vérifie si la voiture n’a pas été cambriolée. Ensuite, elle remplira un procès-verbal muni d’une fiche descriptive de l’automobile en question pour préciser la raison de la sanction ainsi que l’endroit de son transfert. Puis, pour d’autres renseignements liés aux fourrières, c’est la Préfecture de police qui sait le reste. À part la Préfecture, d’autres forces de l’ordre telles que les gendarmes et le commissariat sont également disposés à vous fournir ces infos. Ils ont tous leur base de données respective qui est liée aux services de gardiennage des véhicules enlevés, dans tous les secteurs de la ville. Et si vous n’avez pas la moindre idée de la sanction, c’est la Préfecture elle-même sera le mieux placé à vous en expliquer.

Comment trouver votre véhicule ? 

Il est possible de savoir si une voiture est volée ou détenue au parquet. Le bon réflexe des automobilistes est toujours de se rendre directement au commissariat et aux forces de l’ordre. Si ces derniers sont bien éloignés du lieu de constat, un appel téléphonique est la façon la plus rapide de les contacter. De ce fait, les forces de l’ordre donneront toutes les informations liées au véhicule parqué et ils indiqueront le service détenant la voiture. Du reste, des plateformes sont également disponibles sur internet pour mettre en relation le propriétaire, qui a perpétré l’erreur, avec le dépôt du secteur le plus proche. À Paris par exemple, il suffit de se connecter sur son smartphone et une application dernière crie indiquera l’endroit exact où le véhicule est détenu. De plus, cette application explique toutes les démarches à suivre pour trouver l’automobile et la récupérer ensuite. Pourtant, si le propriétaire ne s’active pas à retrouver leur véhicule, une notification lui sera envoyée via une lettre recommandée. Dans cette lettre, figure l’adresse exacte de la fourrière, la raison de la pénalité et les factures à payer. Si le propriétaire le veut, il pourra faire appel à un avocat en perfectionnant sa recherche.

Comment récupérer un véhicule au parquet ? 

Personne n’osera pas abandonner leur bien, surtout qu’il s’agit bien d’une voiture. Une récupération est souvent envisageable. Pour ce faire, il faut contacter la police la plus proche et fournir tous les documents et dossiers nécessaires. Après avoir informé sur la localisation du dépôt, il faut y rejoindre en s’apprêtant à leur payer tous les frais impliqués d’où l’amende. Il faut bien noter que plus la voiture reste longtemps au parquet, plus le coût monte en flèche. Si la fourrière est dans 3 jours, le propriétaire ne paie que le coût de pénalisation. Mais au-delà de ce délai, la récupération se complique puisque les frais d’expertise et d’éventuelles réparations sont tenus en compte. D’où, ces frais d’enlèvement s’accroissent au fur et à mesure.  Et le pire c’est que si le véhicule est en fourrière plus de 30 jours, il pourra être mis en vente voire se faire démolir.