Comment changer ses plaquettes de frein tout seul ?

Changer soi-même ses plaquettes de freins est un bon moyen d’économiser les coûts de la main d’œuvre. Cependant, cette manœuvre nécessite de la délicatesse, beaucoup d’attention, mais surtout des conseils avisés d’un professionnel. Si vous vous y prenez bien, cela vous aidera aussi à économiser du temps. Bénéficiez d’un tutoriel en ligne pour apprendre à changer vos plaquettes de freins.

Quand faut-il changer ses plaquettes de frein ?

La plupart des modèles de voitures les plus fréquents disposent de huit plaquettes de freins au total. Elles sont toutes responsables du ralentissement de la voiture au moment où le conducteur freine. Ainsi, l’usure d’une plaquette de frein peut provoquer un retard sur le freinage suivi d’un bruit désagréable à chaque freinage. Plus grave encore, cela peut rayer les disques de freins. D’une manière plus précise, le freinage est de moins en moins efficace à chaque fois qu’une plaquette de frein est usée. Il est donc important de savoir quand il faut remplacer ses plaquettes de frein. Il existe plusieurs moyens de savoir que les plaquettes de freins ont besoin d’être remplacées. D’abord, lors de votre révision régulière, le mécanicien peut s’en rendre compte et vous prévenir. Ensuite, il est important de savoir que les plaquettes de frein avant doivent être méthodiquement remplacées à chaque fois que vous avez fait plus de 20 000 km tandis que celles de l’arrière, tous les 70 000 km. Toutefois, il est possible que les plaquettes de frein perdent leurs garnitures plus rapidement que prévu. Ainsi, pour détecter à temps un besoin de remplacement de plaquette de frein, vous pouvez vous fier aux indications du tableau de bord ou en mesurant régulièrement l’épaisseur des plaquettes de frein.

Comment s’y prendre ?

Si vous disposez des outils nécessaires au changement plaquette de frein, il est tout à fait possible de le faire vous-même sans avoir à contacter un professionnel. Vous aurez besoin d’une crique, de tournevis, de clés plates, un marteau, de repousse-piston, etc. Il suffit juste d’installer les criques et de démonter les roues en question afin de dégager la voie sur le système de freinage. Ensuite, il va falloir démonter l’étrier. Cela consiste à dévisser et à retirer les boulons de fixation. Il est maintenant temps d’utiliser le repousse-piston afin d’accéder librement aux plaquettes de frein. Pour procéder au montage plaquette de frein, il est essentiel de maintenir le repousse-piston serré tout en tournant la vis. Veillez à ce que ce soit serré jusqu’au moment où vous êtes en mesure de remplacer les plaquettes usées par les plaquettes neuves. Une fois que c’est fait, il ne reste plus qu’à tout remettre en place, c’est-à-dire attacher les plaquettes, refixer l’étrier, rebrancher le contact de témoin, et remettre les roues en place. Pour que le changement de plaquettes de frein soit moins compliqué, il est vivement recommandé de ne démonter qu’un côté à la fois. Enfin, les plaquettes de freins neuves ont besoin d’un rodage de 500 km au minimum, ce qui fait que le conducteur doit faire très attention jusqu’à ce que ce chiffre soit atteint.

Astuces sur le changement de plaquette de frein

D’abord, il est important de savoir que les coups de freins, c’est-à-dire les freinages brusques sont les premiers responsables de l’usure et la détérioration du système de freinage. Il est alors conseillé de les éviter autant que possible si vous voulez réduire au minimum le remplacement plaquette de frein. Afin de rouler en toute sécurité, il est plus que nécessaire de vérifier le système de freinage en entier. Avant de vous lancer dans le changement de plaquette de frein, assurez-vous au préalable que la voiture est à froid. En effet, dans le cas où la voiture vient juste de s’arrêter de marcher, l’étrier ainsi que chaque plaquette de frein sont brûlants. Aussi, le moment de remplacement de plaquette de frein est le moment idéal pour vérifier le liquide de frein. Même si le changement de plaquette de frein ne nécessite pas essentiellement cette démarche, s’assurer que tout est normal vous aidera à rouler en confiance et à éviter tout risque d’accident. Il est également important de garder un œil sur l’étrier de votre système de freinage. C’est un élément fondamental qui exerce une pression sur les plaquettes de frein, ce qui fait que la voiture s’arrête à temps. Il est alors conseillé de se renseigner chez un professionnel à propos du modèle d’étrier qui équipe votre système de freinage. Il peut être un étrier frein fixe ou un étrier frein coulissant selon le design du constructeur.